dimanche, 30 décembre 2007

Une soirée à la hauteur d'un Grand Artiste

Compte rendu de la soirée de solidarité du 22 décembre 2007 à Bruxelles
Dédiée en hommage à Abdallah Leh


L’issue de la soirée organisée par l’asbl Ramid avec le soutien de la communauté djiboutienne en hommage à l’artiste djiboutien, feu Abdallah Abdoulkader Abass dit Abdallah Leh, fût un succès.
La soirée a débuté à 19 heures 30, ouverture par un discours suivi de la lecture collective de la noble sourate « Alfatiha » en la mémoire de l’artiste et une prière collective aussi pour lui.
Les différentes présentations de danses se sont remarquablement bien déroulées, notamment les danses qui regroupent, le dinkaraytou, le barri-horra, le horra le barimo, le laalé, le malabo, le hoydado et le turunbawiyya.
Les artistes qui ont conduit le public au paroxysme de la joie sont les suivants :
 La star Abdoulaziz Ali Saleh, un artiste complet et généreux, 40 ans de carrière dans la musique au tempérament bouillonnant, au rythme effréné du twist et du rock’n’roll
Abdoulkader Med Kassim alias Loky-Abdo qui a fait l’ouverture de la chanson en interprétant la chanson de Abdallah Leh « innah abnam tégémémik, qakulih gad na afat abnam », incontestable musicien de la communauté djiboutienne en Europe
Ahmed Med Kamil dit « Hamma », que j’ai nommé l’homme du soukouss, c’est aussi un artiste complet
Med Aboubaker dit « Mihina », un pianiste et chanteur de talent à la voix suave
Etaient présents à la soirée d’autres nouveaux talents tels que Aïnan, Zakiyyé et Tatass sans oublier les liégeois qui sont venus en nombre et en force : Med Ibrahim Chehem, Madina Loïta, Mounira et Omar Ahmed Houmed.
Grâce à tous ces artistes, le public a passé une soirée inoubliable, la beauté des danses se démarquaient par l’enthousiasme et la joie que manifestait le public dans la salle.
Au même titre que les danseuses et danseurs, les musiciens et les chanteurs ont démontré un très grand intérêt au bon déroulement de la soirée, du début jusqu’à la fin de la soirée, le public était en liesse, la joie et la bonne humeur étaient au rendez vous.
Toute le monde était en « mode fête ».
La communauté djiboutienne est « une » et « indivisible », cette soirée en est la preuve.
L’association Ramid remercie tous les artistes qui nous ont honorés de leurs présences et qui ont animé cette soirée.
Nos remerciements vont également à Iftin et à l’association Kacan avec Ahmed pour leur contribution.
Pour finir, merci aussi à la communauté djiboutienne de Belgique, de France, de Norvège et de la Hollande pour leur soutien.

Par la même occasion l’asbl Ramid vous souhaite une très bonne année 2008.

12:56 Publié dans Afar culture | Tags : ramid, afar | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

C'était un soirée remarquable merci à tous.

Écrit par : Nakouda | lundi, 31 décembre 2007

Répondre à ce commentaire

soire de fatouma mansoure nagasseni mannay ,malakoum ja jammaqa on attend toujoure le fotos et le vidio de la soirer mercie

Écrit par : osman abdillahi | dimanche, 30 août 2009

Répondre à ce commentaire

Soirée de Fatouma Mansoure Désolé pour le retatrd Osman ,le caméraman est en train de faire le montage et je pense qu' on l' aura d' ici la semaine .On te fera signe une fois que le montage sera terminé.

Écrit par : ali Gaqmari | samedi, 05 septembre 2009

Répondre à ce commentaire

nagasse osmanow.
Désolé pour le retard ,le cameraman est toujours en train de faire le montage , mais je pense qu' on l' aura d' ici la semaine prochaine .Je te ferai signe une fois le montage terminé.

Écrit par : ali Gaqmari | samedi, 05 septembre 2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.