mardi, 28 décembre 2010

Hommage à Haroun Daoud

Au nom de Dieu le très Miséricordieux le tout miséricordieux"

C'est  avec beaucoup de chagrin et de tristesse que nous avons  appris la disparition de Haroun Daoud.  Son décès est une grande perte pour notre culture et pour la nation djiboutienne.

Chanteur compositeur, il était l'un des derniers doyens de la chanson Afar, c’était  un homme distingué et un grand chanteur avec une voix unique.

Avec ses acolytes tels que Talha, Laqdé, Sheik Ahmed…., il a écrit une grande page de l’histoire de  la chanson Afar. Nous pleurons aujourd’hui une perte immense, un homme qui a consacré sa vie à la chanson Afar.

En cette triste occasion, l’Association Ramid présente ses sincères  condoléances à sa famille, ses proches et demande à Dieu de leur accorder patience et soulagement.

« Nous sommes à Dieu et nous retournerons à Lui »

Equipe de Ramid.

Les commentaires sont fermés.