mardi, 22 mars 2011

L'asbl ramid prône l'interdiction de l'excision

image002.gif

dimanche, 06 février 2011

Compte Rendu du conférence contre le MGF

logo_c10.jpgComme chaque année, l'asbl Ramid  représentée par son vice- président Aboubaker Ali et son membre Daoud Med Bourhan  a participé à la soirée sur les Mutilations Génitales Féminines  organisés par nos ami(e)s du Collectif contre la Mutilation Génitales Féminines de Liège  (CMGF) ce 5 février 2011 à Liège .


Plus de 100 personnes ont participé à cette soirée qui s' est tenue  aux Territoires de la mémoires à Liège avec projection du film " l' Appel de Diégoune" d' Eric Agostino et de Marc Dacosse  et une conférence débat animé par Jacques Chevalier .Ce fut une grande soirée pour le CMGF  et un succès  pour ceux et celles  qui combattent ces pratiques néfastes d' un autre âge .

431_323_csupload_28250505.jpgLes mutilations génitales féminines (MGF) recouvrent des pratiques consistant à ôter, par des moyens chirurgicaux souvent rudimentaires, tout ou partie des organes génitaux externes féminins. Il s'agit d'une pratique ancestrale qui est mise en œuvre dans de nombreux pays et en ce qui nous concerne l’afrique subsaharienne, essentiellement pour des raisons d'ordre coutumier. 
 

Ramid asbl dénonce et  combat ces pratiques barbares qui apparaissent en Europe, en sensibilisant les membres de sa communauté en Belgique et en Europe à travers des séances d’infos, des ateliers de sensibilisations et en organisant des soirées culturelles.

L'équipe
asblramid@hotmail.com

dimanche, 12 décembre 2010

Dvd soirée culturelle

pochette IBRAIM copie.jpg" L'asbl Ramid vous annonce que le DVD de la soirée organisée à l'occasion de Afar forum est disponible pour la vente.
 
Vous aurez l'occasion d'admirer les grands artistes tel que le grand Abdul Aziz, Abdo Med Kassim, Omar Djibouti, Houmed Abdallah, Omar Ahmed, Med Said et le etiquetteibram copie.jpggrand groupe soudanais. Sans oublier nos danseurs et danseuses traditionnel(le)s qui ont enflammé la scène aux pas rythmés par le son du Karambo et de la musique moderne.
 
Les personnes intéressées peuvent prendre contact avec:
 
Ibrahim Mahamadé 

+32/ 475914001 & fixe +32/ 26110583

Gass Ahmed  Nur   

+32/ 477327090 & fixe +32/ 23044482
asblramid@hotmail.com 
 
Bien entendu nous effectuons les envois partout dans le monde.

Ramid.

vendredi, 12 novembre 2010

Résolutions prises lors de la conférence Afar Forum

AFAR1.jpgLe Forum Afar (AF) qui s'est tenue à Bruxelles les 22-24 Octobre 2010, sous le thème «le développement actuel, les défis du peuple Afar dans la Corne de l'Afrique: Réflexions sur le passé et la voie à suivre» a attiré un grand nombre de délégués à travers la diaspora Afar en Europe, USA, Canada et les ONG des pays Corne de l'Afrique et les groupes d'opposition de l'Érythrée, l'Éthiopie et Djibouti. Les gouvernements de ces pays ont été invités, mais seuls représentant de l'ambassade d'Ethiopie ont participé. La conférence a fourni un forum pour les politiciens et les décideurs politiques, universitaires, chercheurs et Afar diaspora pour discuter des questions qui ont une influence néfaste sur le développement du peuple Afar, et ensuite de faire des recommandations pour les futurs travaux de développement.

Le premier jour du programme de la conférence a été concentré sur les présentations des documents universitaires, tandis que la deuxième journée était axée sur les partis politiques Afar, les ONG et sur la situation socio-politique du peuple Afar. Le dernier jour a été axé sur la voie à suivre à savoir le renforcement des partenariats, de reconnaître le rôle et la contribution de la diaspora Afar, à renforcer le forum Afar, et consécutivement à être des partenaires dans la résolution des défis régionaux. Dans l'ensemble, cette conférence de l'année a été un énorme succès et unique raison de la qualité et la quantité des documents universitaires présentés ainsi que le nombre de délégués de diverses organisations.

Prenant en considération les défis que le peuple Afar est confrontée, la conférence a donné la priorité à renforcer et à accroître la capacité du Forum Afar de répondre plus efficacement à ces défis et a formulé les recommandations générales suivantes:

• Pour renforcer les communautés existantes diaspora et les associations à être plus efficaces, et en outre de créer une plate-forme à travers le Forum Afar pour toutes les communautés Afar à coordonner leurs efforts à soutenir et à devenir des partenaires de développement dans la région
• Pour encourager la création d'ONG Afar plus dans la diaspora
• Le Forum Afar pour créer et améliorer les communications entre la diaspora Afar

La conférence a examiné la situation Afar en Éthiopie et en a reconnu les efforts de développement de l'Etat régional Afar réalisés à ce jour, pourtant mis en évidence les lacunes et formulé les recommandations suivantes:

• Afar Forum appelle au respect de la limite du territoire Afar État à finalité régionale et demande à la Afar État à finalité régionale pour publier une carte. Cet engagement peut aider à échapper à des conflits actuels entre les Afar et les ethnies voisines
• Les gouvernements de l'Ethiopie et l'Etat régional Afar à prendre des mesures décisives pour atténuer les conflits intra-clan dans la région Afar en particulier autour de la zone 3 et s'attaquer aux causes profondes de ces conflits


• Les conflits liés à l'accaparement des terres et le déplacement doit être dûment pris en compte et son impact sur les pasteurs Afar devrait être évaluée en conséquenceafar2.jpg
 
• L'Etat régional Afar à assumer son droit constitutionnel et de mettre pleinement en œuvre l'utilisation de la langue Afar comme langue administrative
• Pour libérer tous les prisonniers politiques qui croupissent dans les prisons de la région d'Afar, sans procédure régulière
• armée éthiopienne fédéral d'arrêter le harcèlement et la répression des pasteurs Afar long de Djibouti - Addis-Abeba route principale
 

La conférence traite de la situation de l'Afar en Érythrée et exprime sa profonde préoccupation sur la situation et fait les recommandations suivantes:

• AF exigences du régime érythréen pour arrêter le déplacement de masse systématique des Afars de la zone côtière de l'Érythrée et d'arrêter les changements sociaux et démographiques d'ingénierie dans le domaine
• AF dénoncer la situation actuelle de violation des droits de l'homme par le régime érythréen et de la demande d'appliquer la règle de droit dans le pays
• Le Forum Afar félicite le gouvernement érythréen pour l'utilisation de la langue Afar comme moyen d'éducation dans les écoles primaires mais la demande le droit d'exercer la langue Afar comme langue administrative dans la région Afar
La conférence a examiné la situation à Djibouti et reconnaît que dans le passé la situation à Djibouti a été relativement meilleure par rapport à d'autres Etats dans la région, mais les conférences exprimé de sérieuses préoccupations sur la détérioration des droits de l'homme et l'approfondissement des inégalités entre les groupes ethniques à Djibouti dans les années récentes. En conséquence, la conférence a formulé les recommandations suivantes:

Afar3.jpgAF exigences du régime de Djibouti pour faire cesser la violation des droits de l'homme en général et le droit du peuple Afar en particulier
• AF demandes d'arrêter la marginalisation ethnique fondée et l'injustice sociale prévu par le régime de Djibouti envers la population Afar dans le pays
• AF Exige le régime de Djibouti à cesser d'interférer et alimentent le conflit entre Issa et Afar en Éthiopie, et au lieu AF exigences du régime de promouvoir la paix entre ces groupes ethniques fraternelle
Enfin, le Forum Afar a lancé l'appel suivant à la communauté internationale, des organisations de droit et les ONG pour soutenir la lutte Afar à la paix, la démocratie, l'égalité et les juges:

• Le Forum Afar appelle la communauté internationale à reconnaître les réfugiés Afar dans la Corne d'Etats africains et leur fournir l'appui nécessaire en tant que réfugiés conformément à la déclaration des Nations Unies
• Appels AF sur la communauté internationale pour aider les réfugiés Afar en Ethiopie avec l'assistance immédiate en raison de la grave situation dans les camps de réfugiés
• Afar Forum invite les organisations internationales pour aider et soutenir l'herbe racine Afar ONG
• Afar Forum demande à l'ONU de reconnaître Afar que les peuples autochtones et de protéger leur droit selon la Déclaration des Nations Unies des droits des peuples autochtones
 

Source: www.afarforum.com 

vendredi, 13 novembre 2009

La Zinneke parade

Voici quelques photos prises lors de la Zinneke parade en 2004

 

12P5080814_1024

P5080814_portr04

GetAttachmentP5080814_portr03

vendredi, 30 octobre 2009

Musiques traditionnelles

 

Dans la culture afar, la danse tient une place importante et accompagne les moments importants de la vie. La danse Laale, exécutée exclusivement par des hommes, ou la danse Malabo, exécutée exclusivement par les femmes, accompagnent par exemple les cérémonies de mariage. Dans le registre traditionnel afar, on trouve des Joutes (Saxxag et kassow), des chants de louanges (Faras saare et Gaali Saare) et des paroles prophétiques du devin (Adals).

Ahmed Al Gohari

JPG - 28.9 ko
Laqde

Dans les années 1950, des artistes modernisateurs du patrimoine afar vont dominer la scène djiboutienne. Premier artiste à chanter en Afar à la SORAFOM (Radio France d’Outre mer) en 1955, Ahmed Al Gohari a été formé aux chants traditionnels et anime de sa voix de crooner les mariages et les fêtes traditionnelles. Employé à la SORAFOM, il devient populaire avec des titres comme « Naharsi Maaqata ».

JPG - 12 ko
Hamadou Dabale 

Il sera suivi en 1956 par Cheikh Ahmed, Talha et Laqdé, journaliste, poète, musicien. Dans les années 1960, Laqdé et Ahmed Al Gohari créent les premiers clubs musicaux (“Club Date Mao” en 1962 et “Club Mer Rouge” en 1964) dans lequel se produisent les grandes pointures de la musique afar comme Dimis Doulla, Mohamed Gabassé (Hasoba), Abdo Koré (Missixing) Hassan Dalga (Adagali) Mohamed Moussa (B.M) Youssouf Abdillahi, Helem Ahmed Mohamed Eebo, Oudoum Ffila mali, Waqays et Haroun Daoud, auteur de l’hymne national. Le compositeur Hamadou Dabaleh se fait connaître en 1963 lorsqu’il chante à l’âge de 15 ans dans le club de son père Mohamed Ali Talha « Bukku’t’ayro », une chanson d’amour . A la même époque s’imposent le chanteur Saïd Abdi et le guitariste Bamakhrama, pionniers de la chanson somalie et arabe.

Folk, pop et blues nomade

JPG - 27.5 ko
Abayazid

Depuis les années 1970, Aidarous tente de moderniser la chanson djiboutienne, proposant un afro-folk puisant dans le répertoire afar et somali (Issa). Hassan Loïta reprend les titres de Laqdé. Batteur du club musical de Mont Arreh, Kamal compose entre 1967 et 1990 une centaines des mélodies. Dans les années 1980/1990, on trouve des artistes comme Abdallah Lee et Dinkara qui constitue le groupe phare de la pop djiboutienne, optant pour un afro-rock aux couleurs nomades. Révélé par le groupe Dinkara, Habib Mohamed alias Père Robert à contribué à la diffusion de la culture afar au niveau international. Quant à Abayzid, il a re-dynamisé la poésie et la chanson nomade afar sur fond de blues.

La scène djiboutienne s’organise

Il faut attendre la fin des années 1990 pour voir la scène djiboutienne s’organiser de manière professionnelle avec la naissance de structures de promotion et d’enregistrement comme l’Association Adagio née en 1997 sous l’impulsion d’un petit groupe de musiciens. Avec comme objectif de collecter, de produire et de diffuser les musiques, traditionnelles ou modernes de la Corne de l’Afrique, elle propose des salles de répétitions ainsi que l’enregistrement de maquettes dans un studio numérique de 24 pistes : Le Palmier en Zique. Le concours culturel « Les jeunes chantent les anciens » encourage les jeunes talents et permet la revalorisation du patrimoine national.

lundi, 24 août 2009

AFRICA DAY 2009

Dans le cadre du mois de la Solidarité Internationale, Initié par la Ville de Bruxelles

LIBIKI asbl, CHEMIN D'ESPOIR POUR LE CONGO asbl,  RAMID asbl et  ADPHA asbl 

organise

 AFRICANDAY '2009

"Journée de l'Amitié, de l'Interculturalité et de la Solidarité"                       

Copie de back[1]
Samedi 03/10/09
           Hall d'Honneur du Stade Roi Baudouin
                         Av. des Marathons 135,1020 Bruxelles
 
Depuis belle lurette,Bruxelles, capitale de l’Europe, plaque tournante sur le plan économique, politique et culturel, n’en finit pas d’attirer les immigrés et les expatriés, d’éblouir les touristes...

Etant exposée à la discrimination sur toutes ses formes,au manque de repère, à la dissension familiale, à la violence… cette société multiculturelle se meurt dans un tourbillon d’incompréhensions de valeurs, de cultures...

D’où la nécessité d’AFRICANDAY qui est un cadre d’informations et d’échanges socioculturels entre la DIASPORA AFRICAINE et les autres communautés, en valorisant les mœurs et coutumes méconnus.
 
THEME : AFRIQUE BERCEAU DE L’HUMANITE ?

 
Entrée Adulte 15 euros (12 euros en prévent)
          Enfant 10  euros  (7 en prévente)
Pour Info contactez: Ibrahim Mahamade 0475/914001
                             Ali Aboubaker        0478/710886
Venez très nombreux et Invitez tous vos amis

lundi, 10 août 2009

Soirée en hommage à notre Diva

L’asbl RAMID en collaboration avec la communauté djiboutienne de Belgique organise une soirée en l'honneur de la star djiboutienne de la chanson Fatouma Mansour



EiQ9xf195593-01[1] Fatouma sera en Belgique à partir du 10 Août 2009.
La soirée aura lieu, le 15 Août 2009, à 17 h BRUXELLES, plus précisément au centre culturelle de Schaerbeek, rue de LOCHT n° 91 et 93

Seront présent également, Abdoulkader Mohamed Kassim et beaucoup d’autres artistes.


Specialités djiboutienne à déguster, telles que samboussas, beignets, etc..
Boissons en vente également dans la salle.

Prix d’entrée: 15 euros & couple & couple 20 euros

Personne de contact et Responsable du projet

Hassan MEHEMFAREH
TEL : 0032 484 663 619

jeudi, 04 juin 2009

Soirée organisée à l'occasion de Afar Forum

jeudi, 10 juillet 2008

Soirée de soutien exceptionnelle

18:28 Publié dans Afar culture | Tags : afar, soutien | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 30 juin 2008

 

Ramid organise une soirée de solidarité pour les sans papiers de notre communauté résidant en Belgique le 05 juillet 2008 à Bruxelles. Tout le bénéfice de la soirée sera versé aux "sans papiers". Omar Djibouti, Père robert, Abdo Loky, seront là pour animer la soirée,  nous comptons également sur la participation de Hamma et de Mihina.

Dégustations : plat éthiopien et spécialité Djiboutienne tel que Samboussa ...

Asbl Ramid, rue Emmanuel Hiel N°46,1030 Schaerbeek

Contact personne : Administrateur  Mohamed Said  (0032)487 641 459

Autre contacte : Adjoint  Mehemfareh Addu Hassan (0032)484 66 36 19

 

VENEZ REVIVRE AVEC NOUS TOUS CE GRANDS MOMENTS AVEC LES DJ'S WALAQ, LEE OKAR

samedi, 28 juin 2008

Soirée de soutien exceptionnelle

b42e60fdd6bd901ac94ad0c0fa3ba75b_web

5b4cdf63af90f8e21b713fb479955f25_web

 

 

 

PICT0247

Ramid organise une soirée de solidarité pour les sans papiers de notre communauté résidant en Belgique le 05 juillet 2008 à Bruxelles. Tout le bénéfice de la soirée sera versé aux "sans papiers".

Omar Djibouti, Père robert, Abdo Loky, seront là pour animer la soirée,  nous comptons également sur la participation de Hamma et de Mihina.

 

Entrée 10 euros

Dégustations :

plat éthiopien et spécialité Djiboutienne tel que Samboussa ...

Pour plus d'info:

Personnes de contact :

  • Administrateur  Mohamed Said  (0032)487 641 459
  • Adjoint  Mehemfareh Addu Hassan (0032)484 66 36 19

 

VENEZ REVIVRE AVEC NOUS TOUS CE GRANDS MOMENTS AVEC LES DJ'S WALAQ, LEE OKAR

dimanche, 22 juin 2008

 

 

 

Ramid organise une soirée de solidarité pour les sans papiers de notre communauté résidant en Belgique le 05 juillet 2008 à Bruxelles. Tout le bénéfice de la soirée sera versé aux "sans papiers". Omar Djibouti, Père robert, Abdo Loky, seront là pour animer la soirée,  nous comptons également sur la participation de Hamma et de Mihina.

Dégustations : plat éthiopien et spécialité Djiboutienne tel que Samboussa ...

Asbl Ramid, rue Emmanuel Hiel N°46,1030 Schaerbeek

Contact personne : Administrateur  Mohamed Said  (0032)487 641 459

Autre contacte : Adjoint  Mehemfareh Addu Hassan (0032)484 66 36 19

 

VENEZ REVIVRE AVEC NOUS TOUS CE GRANDS MOMENTS AVEC LES DJ'S WALAQ, LEE OKAR

mardi, 18 mars 2008

"Mataba Taba"

Clip de Omar Djibouti, un artiste prometteur, plein de talent et qui chante ici pour la lutte contre le sida.
Alors admirez l'artiste dans ses oeuvres.

14:25 Publié dans Afar culture | Tags : omar, ramid, ethiopie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 12 mars 2008

Divertissement

Pour vous dépayser faite un tour par imeem, pour l'instant plus de 174 chansons et video sont à votre disposition ainsi que des photos prises lors des différents évenement.

Il ne vous reste plus qu'à vous inscrire sur le site de www.imeem.com et bon amusement.

Notre carte de visite.

 

14:15 Publié dans Afar culture | Tags : culture, afar, ramid | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 04 février 2008

La culture dans tout sa splendeur


vendredi, 01 février 2008

Video de la soirée hommge à Lee

dimanche, 30 décembre 2007

Une soirée à la hauteur d'un Grand Artiste

Compte rendu de la soirée de solidarité du 22 décembre 2007 à Bruxelles
Dédiée en hommage à Abdallah Leh


L’issue de la soirée organisée par l’asbl Ramid avec le soutien de la communauté djiboutienne en hommage à l’artiste djiboutien, feu Abdallah Abdoulkader Abass dit Abdallah Leh, fût un succès.
La soirée a débuté à 19 heures 30, ouverture par un discours suivi de la lecture collective de la noble sourate « Alfatiha » en la mémoire de l’artiste et une prière collective aussi pour lui.
Les différentes présentations de danses se sont remarquablement bien déroulées, notamment les danses qui regroupent, le dinkaraytou, le barri-horra, le horra le barimo, le laalé, le malabo, le hoydado et le turunbawiyya.
Les artistes qui ont conduit le public au paroxysme de la joie sont les suivants :
 La star Abdoulaziz Ali Saleh, un artiste complet et généreux, 40 ans de carrière dans la musique au tempérament bouillonnant, au rythme effréné du twist et du rock’n’roll
Abdoulkader Med Kassim alias Loky-Abdo qui a fait l’ouverture de la chanson en interprétant la chanson de Abdallah Leh « innah abnam tégémémik, qakulih gad na afat abnam », incontestable musicien de la communauté djiboutienne en Europe
Ahmed Med Kamil dit « Hamma », que j’ai nommé l’homme du soukouss, c’est aussi un artiste complet
Med Aboubaker dit « Mihina », un pianiste et chanteur de talent à la voix suave
Etaient présents à la soirée d’autres nouveaux talents tels que Aïnan, Zakiyyé et Tatass sans oublier les liégeois qui sont venus en nombre et en force : Med Ibrahim Chehem, Madina Loïta, Mounira et Omar Ahmed Houmed.
Grâce à tous ces artistes, le public a passé une soirée inoubliable, la beauté des danses se démarquaient par l’enthousiasme et la joie que manifestait le public dans la salle.
Au même titre que les danseuses et danseurs, les musiciens et les chanteurs ont démontré un très grand intérêt au bon déroulement de la soirée, du début jusqu’à la fin de la soirée, le public était en liesse, la joie et la bonne humeur étaient au rendez vous.
Toute le monde était en « mode fête ».
La communauté djiboutienne est « une » et « indivisible », cette soirée en est la preuve.
L’association Ramid remercie tous les artistes qui nous ont honorés de leurs présences et qui ont animé cette soirée.
Nos remerciements vont également à Iftin et à l’association Kacan avec Ahmed pour leur contribution.
Pour finir, merci aussi à la communauté djiboutienne de Belgique, de France, de Norvège et de la Hollande pour leur soutien.

Par la même occasion l’asbl Ramid vous souhaite une très bonne année 2008.

12:56 Publié dans Afar culture | Tags : ramid, afar | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

jeudi, 06 décembre 2007

Une soirée Hommage à Abddallah Lee

 fête de quartier Jette 062dyn003_original_600_338_pjpeg_2609651_67b6453dac5a6cb3b72c8dfaebd744b5fête de quartier Jette 060    
Une soirée extraordinaire sera organisée par RAMID avec le soutien de la communauté Djiboutienne,  de Belgique, le samedi 22 décembre 2007 dès 17h, Maison de peuple,  Place du Parvis de Saint Gilles 37, 1060 Bruxelles. (Tram 55, 4, direction silence où stalle, 2 arrêt après Gare du Midi). 
Cette soirée sera dédiée exceptionnellement en hommage à notre regretté star Abdallah Lee, l’enfant prodige du pays.
Tous les artistes ont voulu à leur manière lui témoigner leur admiration en répondant présent. Seront présent à cet événement Abdoul Aziz, Abdo Kassim, Hamma , Caynan, Mihina, Zakieh, Tatass et enfin Mounira...
 La recette de la soirée sera entièrement reversée à la famille du défunt
-Pour la prévente et la réservation contacter : Germani  0487578829 / Moser 0479505200.
-Pour les dons sur le compte de Ramid : 068-2448383-33  communication (Abdallah Lee Solidarité) -Par e-mail : asblramid@hotmail.com   .
Le prix d’entrée est fixé à 10 euro   

                      

VENEZ NOMBREUX
 

mardi, 18 septembre 2007

Il est parti...

 dyn005_original_334_223_pjpeg_2601568_d81aa94fd898b2ea067e3659383c3c34


"Au nom de Dieu le très Miséricordieux le tout miséricordieux"

C’est avec beaucoup de chagrin et de douleur que nous avons  appris la disparition de Abdallah Lee. Son décès est une grande perte pour notre culture et pour la nation djiboutienne.C’était  un homme distingué, un grand chanteur et surtout un homme de cœur. Il a révolutionné à sa manière la vie culturelle djiboutienne et a été source d’inspiration pour toute la jeunesse.Pendant des années, il a incarné l’image de notre pays à travers le monde

En cette triste occasion, l’Association Ramid présente ses sincères  condoléances à sa famille, ses proches et demande à Dieu de leur accorder patience et soulagement.

« Nous sommes à Dieu et nous retournerons à Lui »

&&&&&&&&&&&&&&&&&&